Métathérapie

Prendre un premier rdv chez un psychologue, s’apparente souvent à une démarche quelque peu effrayante. Il s’agit d’aller vers l’inconnu, de sortir de sa zone de confort. La démarche apparaît d’autant plus difficile que les modèles thérapeutiques proposés sont variés et opaques pour le grand public.

Mon modèle thérapeutique se nomme Métathérapie. Le patient est amené à comprendre quels sont les mécanismes cérébraux et les systèmes humains qui l’ont conduit à sa position actuelle. Il est également amené à comprendre comment il peut évoluer et dispose de ressources pour l’aider dans son cheminement. Il s’agit donc d’un modèle de thérapie dynamique, dans lequel le patient est acteur de son évolution sur un chemin dont il perçoit et comprend les changements.

Une thérapie demande un véritable investissement personnel, un profond désir de comprendre, d’évoluer et de faire bouger les lignes. Le thérapeute n’est ni un juge, ni un censeur, ni même un guide. Il est là pour écouter avec empathie, comprendre, aider et soigner. Le cadre thérapeutique est un endroit sécurisé, dans lequel la confidentialité est absolue. Tout peut être dit. Toutes les émotions sont accueillies.

Comment se passe une thérapie?

  • Thérapie individuelle, thérapie de couple, thérapie familiale
  • A partir de 6 ans et sans limite d’âge.
  • La travail peut avoir lieu en visio ou en présentiel. il est également possible de panacher les deux.
  • S’adresse aux personnes qui souffrent d’anxiété, de dépression, de troubles cognitifs ou comportementaux, de troubles bipolaires, de stress…
  • En dehors de situations pathologiques, faire appel à un psychologue est judicieux pour apprendre à se connaitre, améliorer ses relations sociales ou familiales, faire face à des évènements de vie,…
  • Les séances peuvent être prises en charge par la mutuelle, en partie ou en totalité.

Thérapie à médiation animale (cheval/poney/chien).

Chaque thérapeute choisit un médiateur pour entrer en contact avec les patients. Le langage est le médiateur le plus commun. Lorsque l’on pense thérapie, on s’imagine en train de « parler » avec son thérapeute. Certains utilisent le dessin ou d’autres formes d’art.

Chaque thérapeute choisit un médiateur en fonction de sa sensibilité et de ses connaissances. J’utilise beaucoup le langage mais mon lien avec l’animal m’a amenée assez naturellement à le prendre comme partenaire dans mon travail. Chien, cheval ou poney peuvent participer à une ou plusieurs séances en fonction du besoin. Il ne s’agit pas de séances d’équitation adaptée. D’ailleurs, le cheval n’est jamais monté. Le travail s’effectue à pieds, en se présence, dans un espace dédié.

La thérapie à médiation animale peut avoir lieu à n’importe quel âge.