Neurodiversité

Le handicap invisible dans l'entreprise

Force

La différence nourrit la complémentarité et enrichit le groupe.

Ouverture

Comprendre sans voir, dépasser les clichés.

Adaptation

Accepter l'autre et s'adapter à qui il est pour créer une synergie.

Efficacité

La valorisation des compétences de chacun augmente l'efficacité du groupe.

Valoriser toutes les différences. 

Une intervention en deux temps

L’insertion dans un groupe de travail, de personnes porteuses d’un handicap invisible demande un travail spécifique, que ce soit lors d’une embauche ou lors d’un retour après un AVC ou un trauma-crânien par exemple.

Le premier temps est neuropsychologique. Il s’agit de comprendre en quoi consiste la difficulté de la personne mais également mettre à jour ses forces.

Sur les bases du bilan, le second temps sera systémique. Le profil cognitif  permet d’établir une fiche de poste adaptée puis d’informer les futurs collaborateurs de la façon de fonctionner avec la personne neuroatypique.  L’idée est d’aider le groupe à trouver ou retrouver un équilibre satisfaisant où chacun ait sa place à part entière.

L’entreprise comme lieu d’inclusion

L’entreprise comme lieu de réalisation

L’entreprise comme lieu de création.